Besser Sehen – Besser Leben. Ohne Brille. Ohne Kontaktlinsen.
Mieux voir – mieux vivre. Sans lunettes. Sans lentilles de contact.
See better – Live better. Without glasses or contacts.

Maladies de la cornée
La cornée de l’œil est pour ainsi dire notre fenêtre sur le monde extérieur. Les affections de la cornée peuvent mener à des opacifications, des cicatrices ou à une courbure déformante, et affecter la vision de façon durable.

Défaut de courbure cornéen irrégulier (p.ex. kératocône)

Un défaut de courbure irrégulier de la cornée (astigmatisme irrégulier) peut survenir après une maladie ou un accident – la surface cornéenne est alors vallonnée et irrégulière. Une modification du tissu (kératocône) peut de plus résulter en une vision floue ou déformée, par formation d’un bombement progressif de la cornée.

L’acuité visuelle peut s’affaiblir considérablement et le bombement peut résulter en une cornée de plus en plus amincie – dans des cas extrêmes il peut y avoir cicatrisation ou même perforation de la cornée. Une intervention chirurgicale peut réduire dans la plupart des cas la déformation irrégulière de la cornée et la stabiliser, permettant ainsi d’éviter une greffe de la cornée. Le même type de traitement permet de redonner à la surface cornéenne une plus grande symétrie (et régularité). Il existe deux procédés:

  • Implantation d’anneaux Kera
  • Pontage (cross-linking cornéen)

Anneaux Kera

Les anneaux Kera – aussi appelés segments d’anneaux intra-cornéens – sont des implants cornéens. Ils permettent, chez les personnes souffrant d’un défaut de courbure irrégulier de la cornée (p.ex. kératocône), de stabiliser dans une large mesure la cornée. La surface cornéenne peut être rendue à nouveau plus symétrique, et l’acuité visuelle s’en trouve améliorée.

Pour implanter les anneaux Kera stabilisateurs, on pratique d’abord dans la cornée, à l’aide du laser femtoseconde, aussi utilisé pour la correction au laser, un canal en demi-cercle, ou si nécessaire deux canaux. On insère ensuite chirurgicalement les anneaux Kera dans ces canaux. Les anneaux créent une tension dans la cornée, la partie centrale de la cornée s’aplatit, et la déformation asymétrique de la cornée est ainsi corrigée.

Dans la plupart des cas, l’implantation d’anneaux Kera permet de créer des conditions favorables pour une procédure ultérieure servant à stabiliser la cornée, par pontage (cross-linking).

Caractéristiques des anneaux Kera

  • bonne prédictibilité des résultats
  • période de convalescence courte
  • traitement réversible, les anneaux peuvent à nouveau être enlevés chirurgicalement
  • le matériel utilisé se distingue par sa compatibilité tissulaire optimale
  • l’implantation d’anneaux Kera peut être combinée avec l’implantation d’une lentille, pour corriger un défaut de vision comme la myopie (le traitement combiné ne se fait pas en même temps)
  • l’implantation d’anneaux Kera crée des conditions favorables pour un traitement plus poussé par cross-linking

Cross-linking (pontage de la cornée)

Le cross-linking résulte en un pontage biochimique entre les fibres du tissu cornéen, renforçant ainsi les parties mécaniquement trop minces ou trop faibles de la cornée, là où cela est nécessaire. Cet effet est atteint par une irradiation UV après application d’un collyre (gouttes) contenant de la riboflavine (vitamine B2). Pour que les gouttes de solution à la riboflavine puissent pénétrer dans la cornée on doit d’abord enlever l’épithélium (couche la plus externe de la cornée). La cornée est ensuite traitée pendant 30 minutes à la lumière UV. Le traitement total dure environ 1 heure et se fait en ambulatoire.

 

Transplantation de la cornée

En cas d’affection grave de la cornée, la greffe de la cornée d’un donneur est souvent la seule façon de recouvrer une vision adéquatee (transplantation de cornée, kératoplastie).

Auparavant on transplantait en règle générale la cornée entièrement (kératoplastie perforante). A ce jours, on dispose de techniques plus modernes et plus conservatrices avec des méthodes qui permettent de ne remplacer que les couches atteintes de la cornée. Les parties non altérées peuvent ainsi être conservées. Dans bien des cas cela permet de réduire sensiblement le risque et d’obtenir  plus rapidement une amélioration de l’acuité visuelle.

Avec le procédé DALK (= deep anterior lamellar keratoplasty),  les couches extérieures de la cornée sont remplacées. La couche la plus interne de la cornée (l’endothélium) peut ainsi être conservée et on observe dès lors beaucoup moins de réactions de rejet. Cette technique est surtout appliquée en cas de forte déformation cornéenne (kératocône) ou de cicatrices sur la cornée.

Avec le procédé DMEK (= Descemet membrane endothelial keratoplasty), seule la couche la plus interne de la cornée est remplacée. Les 99% des couches extérieures sont conservées telles qu’elles sont. Les rejets et les déformations du greffon sont ainsi beaucoup plus rares. Il n’est plus nécessaire d’appliquer de sutures et la phase de guérison est écourtée par rapport à celle observée après une opération classique. On utilise cette technique opératoire lors d‘affections de la couche la plus interne de la cornée (dystrophie endothéliale de Fuchs).

Dans les cas très graves (p.ex. après brûlure par un acide fort) on peut depuis peu implanter une cornée artificielle (kératoprothèse). La kératoprothèse Boston est destinée à des cas qui paraissaient sans espoir jusqu’ici.

Soirées d’information
Nous organisons régulièrement des sessions d’information sur les techniques les plus modernes pour la correction des défauts de la vue.

Test sommaire gratuit
En tant que service gratuit, nous vous offrons à Berne et à Fribourg des tests sommaires gratuits. Inscrivez-vous dès maintenant !