Besser Sehen – Besser Leben. Ohne Brille. Ohne Kontaktlinsen.
Mieux voir – mieux vivre. Sans lunettes. Sans lentilles de contact.
See better – Live better. Without glasses or contacts.

La cataracte

La cataracte est une opacification du cristallin, lentille naturelle de l’œil. Il ne peut plus se former une image nette dans l’œil, et souvent le patient souffre d’une sensibilité accrue aux éblouissements, la vision des contrastes est réduite et l’acuité visuelle diminuée. Dans certains cas l’opacification du cristallin (cataracte) se produit très rapidement, mais souvent on constate une évolution progressive sur de nombreuses années.

La cause la plus fréquente de cataracte est le processus naturel de vieillissement du cristallin. Une blessure de l’œil, une inflammation sévère à l’intérieur de l’œil et diverses maladies métaboliques (p.ex. le diabète) peuvent également causer la cataracte. Le traitement de la cataracte a lieu au moyen d’une intervention en ambulatoire. Le cristallin opacifié est enlevé chirurgicalement et est remplacé par une lentille artificielle possédant un pouvoir de réfraction optimal. Dans le domaine de la chirurgie ophtalmologique c’est l’opération la plus fréquemment effectuée, dans le monde entier.

Dans le temps on ne disposait que de lentilles « à mono-réfraction », qui ne donnaient une image nette que pour un certain champ de distance. La plupart du temps le pouvoir de la lentille était choisi de façon à donner au patient une bonne vision lointaine, tandis que pour la vision rapprochée il nécessitait encore des lunettes pour le restant de ses jours.

Les lentilles artificielles les plus modernes permettent aujourd’hui une bonne vision rapprochée et lointaine grâce au design de surface spécial. Ils permettent ainsi d’imiter l’accommodation du cristallin, la lentille naturelle (adaptation du pouvoir de réfraction). Pratiquement tous les défauts de vision (y compris la presbytie) peuvent ainsi être corrigés de façon précise et durable.

L’implantation d’une lentille artificielle est une intervention indolore. Au moyen de gouttes (pas d’injection) les yeux sont rendus insensibles. Le cristallin de l’œil est remplacé par la lentille artificielle possédant la meilleure correction possible. Grâce à une technologie de pointe et un processus de guérison rapide, soutenu par l’application de gouttes spéciales, les yeux peuvent se remettre rapidement après le traitement, et permettent une amélioration de la vue après quelques jours déjà.

Dans la méthode conventionnelle, le cristallin est aspiré par ultrasons à travers une incision d’env. 2,5 mm seulement (pratiquée au moyen d’un scalpel) au bord de la cornée, et la lentille artificielle est ensuite introduite dans l’œil à l’aide d’un petit tube. Elle se déploie dans l’œil et y prend la place du cristallin. Cette technique fait partie des opérations les plus pratiquées dans le monde entier. 

Pendant longtemps cette méthode est restée presque sans innovation notoire, jusqu’à ce que, il y a quelques années, la technique laser fasse également son entrée dans ce domaine. Grâce à la technique laser «Femto Phako» on peut aujourd’hui travailler sans scalpel et en même temps l’implantation des lentilles artificielles les plus modernes est rendue plus précise et plus simple.

Le Centre de l’œil Dr Aus der Au applique la technique innovante nommée «Femto Phako» depuis 2012, comme l’un des premiers centres en Suisse. Elle permet des interventions de haute précision, ménageant les tissus de l’œil. Avec cette technique les tissus de l’œil peuvent encore être travaillés de façon plus précise et plus douce. Plusieurs étapes du déroulement de l’intervention qui étaient jusqu’à présent effectuées manuellement par le médecin sont ainsi remplacées. L’échange de lentilles devient d’une part plus précis, la lentille artificielle pouvant être placée plus exactement, et d’autre part plus sûre, une incision au laser étant toujours plus précise que celle effectuée à la main !

Vous trouverez ici plus de détails sur la « chirurgie des lentilles assistée par laser ».

Lentille spéciale en cas de défaut résiduel: Add-On

Lors du traitement de la cataracte, le cristallin, devenu opaque, est enlevé chirurgicalement et remplacé par une lentille artificielle avec un pouvoir de réfraction optimal. Mais dans certains cas un défaut de vision résiduel est encore présent après l’opération. La lentille « Add-On » peut corriger cela!

Après un traitement chirurgical de la cataracte, la lentille « Add-On »  peut être implantée par la suite, venant s’ajouter à la lentille artificielle déjà implantée, dans les cas où un défaut de vision résiduel (tel que myopie, hypermétropie, astigmatisme, et aussi presbytie) subsiste. L’implantation est possible quel que soit le temps écoulé depuis l’opération de la cataracte.

L’implantation d’une lentille « Add-On » est indolore. L’œil est rendu insensible par des gouttes (pas d’injection!). L’opération ne dure en général pas plus de 15 minutes, et consiste à implanter la lentille « Add-On » en plus de la lentille artificielle déjà implantée. L’endroit où la nouvelle lentille est implantée s’appelle sulcus ciliaris ( = région derrière l’iris et devant le sac capsulaire). Etant donné qu’on n’enlève pas de tissu cornéen durant cette opération, celle-ci est réversible, c’est à dire que la lentille « Add-On » peut en tout temps être enlevée à nouveau. La présence de la lentille « Add-On » n’est pas perçue par le patient et elle est n’est pas visible de l’extérieur.

Caractéristiques des lentilles « Add-On »

  • résultats prévisibles avec une bonne précision
  • temps de rétablissement court
  • des défauts de vue combinés peuvent être corrigés (p.ex. myopie associée à un astigmatisme et à la presbytie)
  • les lentilles « Add-On »  sont aussi disponibles sous forme « torique » ce qui signifie que des déformations de la cornée de degré supérieur peuvent également être compensés
  • phase de guérison très courte
  • Les lentilles artificielles sont implantées par chirurgie depuis plus de 20 ans, ce qui se reflète dans notre vaste expérience d’opération.
  • très bonne compatibilité tissulaire
  • l’opération est réversible

Combinaison glaucome / cataracte

Chez les patients souffrant de glaucome chez lesquels on envisage également une opération de la cataracte, l’implantation du iStent et le traitement de la cataracte peuvent être effectués ensemble, c’est-à-dire en une seule intervention. Une deuxième opération est ainsi épargnée au patient. Après l’implantation le patient peut retrouver rapidement une vie active normale.

Le glaucome est une maladie des yeux qui peut mener à une détérioration progressive du champ de vision. Si elle n’est pas soignée, cette maladie peut même aboutir à la cécité. En règle générale, les limitations commencent au bord du champ de vision et ne se font donc pas remarquer dès le début – d’autant plus qu’elles ne sont pas accompagnées de douleurs. Mais petit à petit le champ de vision est également entravé de plus en plus vers le centre.

La cause de cette maladie peut résider en un trouble chronique de l’irrigation sanguine du nerf optique, en raison d’une augmentation de la pression intraoculaire. Par une perturbation de l’écoulement de l’humeur aqueuse de l’œil, la pression intraoculaire augmente, ce qui finit par endommager le nerf optique.

Etant donné que les lésions déjà présentes du nerf optique sont irréversibles, un glaucome doit être traité le plus tôt possible.

Malheureusement, la baisse de la pression intraoculaire obtenue avec les collyres (gouttes) utilisés pour le traitement du glaucome n’est pas toujours suffisante. Dans ces cas, une opération peut devenir nécessaire pour arrêter la progression du mal. Mis à part les opérations classiques (trabéculectomie, iridectomie) on dispose aujourd’hui de mini-implants appelés « iStent » qui peuvent faire baisser la pression intraoculaire de façon efficace et durable.

De même qu’un stent implanté dans les vaisseaux coronaires du cœur peut rétablir la circulation sanguine au niveau des vaisseaux, le iStent permet un meilleur écoulement de l’humeur aqueuse, qui peut ainsi de nouveau circuler de façon naturelle. Le résultat de cette intervention chirurgicale à faible risque est une baisse rapide et persistante de la pression intraoculaire.

Le nerf optique est ainsi ménagé et les fibres nerveuses intactes restent entières. La détérioration de la vision peut être arrêtée.

iStent est le plus petit implant dont dispose aujourd’hui la médecine humaine (1 milli-mètre de long, 0,33 millimètres de haut et pesant seulement 60 microgrammes, en titane). L’implantation s’effectue par conséquent lors d’une intervention micro-chirurgicale de courte durée.

Soirées d’information
Nous organisons régulièrement des sessions d’information sur les techniques les plus modernes pour la correction des défauts de la vue.

Test sommaire gratuit
En tant que service gratuit, nous vous offrons à Berne et à Fribourg des tests sommaires gratuits. Inscrivez-vous dès maintenant !